Option Biotech Engineering

 

La santé, la protection de l’environnement, l’emploi de ressources renouvelables font partie des enjeux majeurs du XXIe siècle. Répondre à ces défis nécessite de revisiter les modes de production (empreinte écologique réduite, procédé plus sobre en matière et en énergie), de promouvoir des alternatives aux ressources fossiles (biomasse, recyclage, réaffectation de matériaux à d’autres utilisations), de développer de nouveaux produits et services.

Les biotechnologies sont au cœur des solutions permettant de relever ces défis. En effet, à la charnière entre société et écosystèmes au sens large, les biotechnologies allient le monde de l'ingénieur et le monde du vivant :

  • soit pour produire de la matière, de l’énergie et des produits grâce à des systèmes biologiques, souvent microbiens,
  • soit en agissant sur le monde du vivant pour réaliser un diagnostic, le transformer, l’épurer, le réparer.

Les biotechnologies offrent donc des solutions permettant l'essor de la bioéconomie, véritable révolution industrielle du XXIe siècle.

Les procédés et les produits issus des biotechnologies se retrouvent dans les grands secteurs phares de l’industrie pharmaceutique (biomédicament, vaccins), cosmétique (biocomposés innovants), agroalimentaires (ingrédients et aliments fonctionnels), environnement (biodépollution), chimie verte et matériaux de performance (biocarburants, bioplastiques, molécules plateformes issues de la biomasse), et dans le secteur médical (prévention, diagnostic, thérapie).

Le domaine des bioprocédés industriels et des biotechnologies médicales est en pleine expansion, ce qui s'accompagne de découvertes scientifiques et d'innovations technologiques incessantes. Elle permet de nombreuses opportunités de carrières dans tous types d’entreprises (start-up, PME, grand groupe).

L’option Bio Tech Engineering de CentraleSupélec se donne pour ambition de former des élèves capables :

  • De concevoir de nouvelles productions plus sobres et présentant une empreinte écologie plus faible pour l’industrie
  • De faire émerger des bioraffineries pour progressivement substituer les ressources fossiles par de la biomasse, et plus généralement répondre à la révolution bioindustrielle
  • D’analyser les données multiples et variées (Big Data) issues du monde du vivant pour créer de nouveaux produits et services dans le domaine médical, de la santé et de l’environnement
  • D’introduire des technologies nouvelles, miniaturisées et biocompatibles pour le bien de l’homme et des écosystèmes.

Cette option sera très multidisciplinaire, car les compétences et les savoir-faire de l’ingénieur en biotechnologies nécessitent de connaitre de nombreuses disciplines en raison de la complexité du vivant.

Elle est composée de :

  • 1 Tronc commun de 230 heures, incluant un projet.
    Ce projet sera mené par les élèves en relation avec un partenaire de l'École, et avant la réalisation de leur stage de fin d'études directement dans une entreprise.
  • 2 parcours d’environ 200 heures chacun :
    • Bioproduction industrielle et Environnement
    • Biotechnologies médicales pour la santé

L’élève devra choisir quel parcours il souhaite suivre en raison de leur orientation bien différenciée.

Les volumes horaires sont donnés à titre indicatif (+/- 10%), ils sont susceptibles d'évoluer.

TRONC COMMUN

  • Biologie (50h)
  • Modélisation et méthodes numériques appliquées au vivant (30h)
  • Exploration de données et de statistiques-Data mining (30h)
  • Physique instrumentale - biocapteurs (30h)
  • Contexte économique, socio-culturel et règlementaire (15h)
  • Projet (150h) 

 

PARCOURS Bioproduction industrielle et environnement

 

Ce parcours a pour objectif de former des ingénieurs aptes à travailler au plus haut niveau dans les secteurs de la Bioproduction (utiliser les micro-organismes pour produire des molécules et des matériaux d’intérêt tel que les bioplastiques, des ingrédients cosmétiques, etc.), et de la production de matière à partir de biomasse. Les disciplines principales nécessaires sont les Procédés et le contrôle / commande. Des apports en mécanique des fluides et en énergétiques seront utilisés.

 

Les cours :

  • Industrialisation des Procédés (45 heures)
  • Bioproduction (30 heures)
  • Optimisation énergétique des procédés de bioproduction (20h)
  • Contrôle commande (20h)
  • Procédés pour l’environnement (40h)
  • Immersion en Bioraffinerie (1 semaine en continu)

 

PARCOURS Biotechnologies médicales pour la santé

 

Ce parcours a pour objectif d’apporter aux élèves-ingénieurs des connaissances approfondies pour répondre aux grandes évolutions de l’ingénierie biomédicale. Des compléments en biologie et en biostatistiques seront apportés vis-à-vis des enseignements en tronc commun. Des enseignements en neurosciences, bioinformatique, biomécanique, imagerie médicale et analyse d’images permettront d’aborder les disciplines qui sont à la base des innovations scientifiques (produits et services) dans le domaine de la santé : diagnostic, prédiction, traitement, organisation des soins, etc.

 

Les cours :

  • Génomique (10h)
  • Bioinformatique (20h)
  • Neurosciences (15h)
  • Data Mining 2e niveau - application aux données génétiques et médicale s (30 h)
  • Imagerie médicale (16h)
  • Traitement d’images (20h)
  • Biomécanique (32h)
  • Système de Santé (15h)
  • Immersion dans un contexte médical (2 à 5 jours / soins ou recherche / développement chez un partenaire)

 

En savoir plus :