Ateliers Développement professionnel et leadership (ADPL)

Pour quitter l’environnement scolaire et se préparer à œuvrer dans le monde moderne, l’élève-ingénieur devra développer trois aptitudes, en complément de la maîtrise des sciences et des techniques :

  • Maîtriser la nature pluridisciplinaire et complexe des problèmes ;
  • Agir efficacement en équipe ou de façon collaborative ;
  • Prendre des initiatives novatrices et ayant du sens pour lui, pour le groupe et la société.

Les Ateliers DPL se focalisent sur le développement de ces aptitudes, qui ont été en général peu abordées dans la scolarité précédent l’entrée à CentraleSupelec.

En Atelier, les étudiants aborderont des sujets nouveaux et importants pour leur réussite professionnelle :

  • Leadership au sens de :
    • innover et faire partager le goût de l’innovation ;
    • oser entreprendre, agir, prendre le risque du succès et de l’échec ;
    • aider un groupe à relever des défis et à avancer malgré les difficultés.
  • 4 aptitudes clés à forte dimension humaine pour le métier d’ingénieur :
    • communication écrite et orale, capacité à s’exprimer en public ;
    • travail en équipe et management de projet ;
    • résolution de problèmes complexes ;
    • créativité et innovation.
  • Projet professionnel et projet de formation :
    • Quelles opportunités sont offertes par une formation scientifique et technique généraliste ?
    • Comment s’orienter dans le cursus et professionnellement pour déployer la singularité de son potentiel ?

Les élèves sont impliqués dans les Ateliers, durant les 12 premiers mois de leur scolarité, au travers de :

  • un groupe-atelier stable (8 équipes de projets enjeux soit environ 40 étudiants et 2 enseignants), à raison de 7 séminaires de 2,5 jours sur un an ;
  • des activités en équipe (à 2, à 5, à 20, à 40) ;
  • une pédagogie basée sur la mise en situation, l’implication, le questionnement et la prise de recul : études de cas d’entreprise, prise de recul et apports théoriques sur les projets menés en parallèle dans la scolarité et en associatif, entraînement à la communication par la vidéo, mini projet d’innovation présenté à des entrepreneurs, enquête sur les métiers d’ingénieur, etc. ;
  • un parcours jalonné de rencontres avec des professionnels d’entreprise afin d’aider les étudiants à répondre aux questions qu’ils se posent sur leurs choix d’orientation.

Les mises en situation, au cœur de la pédagogie des Ateliers, ont pour objectifs de :

  • expérimenter et progresser d’un atelier sur l’autre sur les différentes « postures » de l’ingénieur (leader, entrepreneur, innovateur) avec un degré croissant de réalisme et de difficulté ;
  • apprendre à apprendre d’une façon plus autonome.

Les postulants au parcours ECP+R intègrent des Ateliers « recherche » dès le premier atelier

French